La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Notre déontologie

 

Le coaching est l'une des meilleures réponses apportées au besoin de développement d'une personne à la condition qu'il soit réalisé dans une démarche éthique et professionnelle. Chacun des Coaches de l'institut s'engage donc à :

 

    Compétences du coach

    Formation : avoir suivi une formation initiale au métier de coach.

    Expérience : avoir acquis une expérience conséquente dans les métiers de     l’accompagnement et du développement des Hommes (formation, conseil…).

    Thérapie : avoir réalisé un important travail thérapeutique sur lui-même lui ayant     permis d’explorer son propre fonctionnement psychique, d’analyser ses propres     processus de perceptions et d’actions, de s’être libéré de ses schémas compulsifs ou     limitants, d’avoir gagné en maturité, en sérénité, en cohérence interne, en confiance en     soi et en autonomie.

    Supervision : faire appel de façon continue à la supervision d’un pair compétent et     expérimenté pour pouvoir prendre du recul sur sa relation coach/coaché, analyser les     difficultés personnelles rencontrées dans sa pratique ou tout simplement améliorer ses       compétences et son professionnalisme de coach.

    Perfectionnement : au-delà de sa formation initiale de qualité et de son     expérimentation encadrée, à se perfectionner au niveau théorique et pratique (au     travers de lectures, d’entraînement entre pairs, de participation à des colloques et     séminaires sur les métiers de l’accompagnement…).

 

    Devoirs du coach vis-à-vis de son activité

    Obligation de moyens : mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour     permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement professionnel           et personnel du Coaché, y compris en ayant recours, si besoin, à un confrère.

    Information sur Ses limites : informer le Coaché qu’il a atteint ses limites, que     l’intervention dépasse son champs de compétences, et alors orienter le Coaché             vers un autre professionnel.

    Refus de prise en charge : refuser une prise en charge de coaching s’il pense que     toutes les conditions ne sont pas réunies par l’organisation, le Commanditaire ou           lui-même pour mener à bien son action ; dans ce cas il oriente le Coaché vers un             de ses confrères.

    Confirmation de prise en charge :

    - lorsque toutes les parties ont validé les termes du coaching à mettre en œuvre,                 établir et fournir un "contrat de coaching" précisant entre autre :
    - les problèmes abordés,
    - les objectifs généraux de l’action,
    - les conditions de réussite de l’action,
    - le rythme et le nombre de séances,
    - le lieu de travail,
    - le tarif,
    - les clauses de résiliation.

 

    Devoirs du coach vis-à-vis du Coaché

    Formulation de la demande :  lorsqu’il y a prise en charge du coaching par une     organisation, valider les 2 niveaux de demandes : celui formulé par l’Entreprise                   et celui formulé par l’intéressé lui-même.

    Protection de la personne : adapter son intervention aux capacités du Coaché               à évoluer et respecter les étapes de son développement.

    Responsabilité des décisions : n’exercer aucun abus d’influence et laisser               toute la responsabilité de ses décisions au Coaché.

    Confidentialité : respecter la confidentialité des échanges, s’interdire la communication     d’informations à un tiers sans l’accord du Coaché et rendre compte au donneur d’ordre     que dans les limites établies avec le Coaché.

 

    Devoirs du coach vis-à-vis de l’organisation

    Protection des organisations : être attentif au métier, à la culture, au contexte et     contraintes de l’Entreprise, respecter et ne pas s’immiscer dans les usages et les     pratiques de la société cliente.

    Secret professionnel : ne diffuser, sans son accord, aucune information sur     l’organisation cliente.

    Équilibre de l’ensemble du système : exercer dans la synthèse des intérêts               du Coaché et de son organisation.

    Retrait : se retirer de la mission si le cadre contractuel ou relationnel imposé ne     souscrit plus aux règles déontologiques fixées ou se déploie en dehors du cadre         légal ou réglementaire.

Haut de page

Icare, 2 bis rue du Cirque 72000 LE MANS / +332 43 76 48 48 / contact@institut-icare.com